Dernières nouvelles
sim sanders algérie

SIM s’allie au français Sanders

Fruit d’un partenariat algéro-français, la Société SIM Sanders Algérie a annoncé l’inauguration d’une usine de production d’aliments de bétail située près d’Aïn Defla, à 140km à l’ouest d’Alger.

Détenue à 51% par le groupe agroalimentaire algérien privé SIM (Semoulerie industrielle de la Mitidja) et à 49% par Sanders (filiale du groupe français AVRIL), l’usine a été officiellement inaugurée le 20 octobre dernier en présence de Sid Ahmed Ferroukhi, Ministre algérien de l’Agriculture, Bernard Emié, Ambassadeur de France en Algérie, Abdelkader Taïeb Ezzeraïmi, Président Directeur Général du Groupe SIM, Eric Philippe, Directeur général adjoint du groupe Avril, ainsi que de Kamel Abbas, Wali (Préfet) d’Aïn Defla.

Une capacité de 150 000 tonnes par an

« Cet investissement de 1,3 milliard de dinars (soit environ 11 millions d’euros) dote SIM Sanders Algérie d’une capacité de production de 150 000 tonnes d’aliments par an », selon le communiqué officiel. Par ailleurs, SIM Sanders envisage de valoriser les sous-produits et les matières locales comme la caroube, les coques d’amandes ou encore les grignons d’olives. « Pour accomplir de grandes choses il ne suffit pas uniquement de rêver mais d’agir, pas seulement d’y croire mais de le vouloir… On y a cru, on l’a voulu ensemble, maintenant SIM Sanders Algérie est née… Nous souhaitons aujourd’hui instaurer une vision moderne et dynamique dans le secteur oh combien stratégique qu’est l’aliment de bétail «  a déclaré à cette occasion Taïeb Ezzeraïmi, PDG du Groupe SIM.

Un projet ambitieux

Grâce ses équipements de dernière génération, conformes aux standards européens, SIM Sanders affiche d’ores et déjà son ambition de devenir le n°1 de la nutrition animale en Algérie, en conjuguant le savoir-faire de Sanders géant mondial dans ce domaine et celui du Groupe SIM Spa, un des leaders de l’agroalimentaire en Algérie.  » Ce partenariat traduit l’engagement de la société à fournir des aliments de qualité avec une mission claire : l’accompagnement technique et l’apport de solutions alimentaires adaptées aux besoins et moyens des éleveurs algériens – pour améliorer la conduite des troupeaux et la qualité des produits (lait, viande blanche et viande rouge) – et la réduction des coûts de production – pour une meilleure rentabilité des élevages -« , précise également le communiqué. Pour la mise en production, SIM Sanders compte employer quelque 300 personnes. Une bonne nouvelle pour la région plutôt déshéritée d’Aïn Defla !

Check Also

delta-emirates-open sky

Delta Air Lines quitte Dubaï

La polémique entre les compagnies américaines et celles du Golfe vient de connaître un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *