Dernières nouvelles
emirats-se-tournent-nucléaire

Les Emirats se tournent vers le nucléaire

Le premier réacteur nucléaire des Emirats arabes unis sera opérationnel à partir de 2017. L’annonce a été faite par Mohamed al-Hammadi, CEO d’Emirates Nuclear Energy Corporation (ENEC), lors de la 10ème Conférence arabe sur l’énergie tenue à Abu Dhabi du 21 au 23 décembre dernier.  Soucieux de réduire leur dépendance aux hydrocarbures, les Emirats ont donné leur feu vert dès 2008 pour la réalisation d’une centrale nucléaire à Barakah. Eloigné des grands centres urbains, le site est situé à 270 kilomètres à l’ouest d’Abou Dhabi dans une zone à faibles  risques sismiques. L’appel d’offres a été remporté en 2009 par un consortium coréen conduit par  Korea Electric Power Corp (KEPCO) – regroupant Hyundai, Samsung et Doosan Heavy Industries –, face à deux autres concurrents de taille : le consortium français (Areva, GDF Suez, EDF, Total) et le japonais Hitachi allié à General Electric. D’une valeur de plus de 20 milliards de dollars, le contrat porte sur la construction de quatre réacteurs de type APR-1400 d’une capacité de 1400 mégawatts chacun. A l’horizon 2020, la centrale de Barakah devrait être pleinement opérationnelle pour couvrir environ 25% des besoins en électricité et réduire de manière significative le bilan carbone du pays.

Check Also

delta-emirates-open sky

Delta Air Lines quitte Dubaï

La polémique entre les compagnies américaines et celles du Golfe vient de connaître un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *