Dernières nouvelles
népal seisme

L’Algérie au chevet du Népal

Dès l’annonce du séisme qui vient de dévaster le Népal, l’Algérie a décidé de se joindre à l’élan de solidarité international.

Soixante-dix secouristes de la Protection civile se sont envolés, lundi après-midi, vers le Népal pour porter assistance aux populations sinistrées. L’équipe algérienne est composée d’éléments de la brigade cynophile, de médecins, ainsi que de spécialistes dans la localisation et l’extraction des victimes, munis d’équipements spéciaux. Ces secouristes, issus du DRPI (Détachement de Renfort de Première Intervention), sont rompus aux missions de sauvetage des victimes de catastrophes naturelles à l’étranger. Ils sont déjà intervenus à l’occasion de catastrophes similaires, notamment au Maroc, en Turquie, en Egypte et en Iran.

Don d’un milliard de dollars

Outre l’intervention technique, l’Algérie a accordé un don d’un million de dollars ainsi qu’une aide logistique de plusieurs tonnes de matériel, de kits de survie et de médicaments. En raison des conditions météorologiques difficiles et du caractère exceptionnel de la mission, les secours ont été acheminés au Népal par les moyens du Ministère de la Défense à partir de l’aéroport militaire de Boufarik, situé à 35 km au sud-ouest d’Alger. L’apport de l’Algérie vient s’ajouter à l’aide internationale qui afflue des quatre coins du monde, pour soulager l’un des pays les plus pauvres d’Asie.

Situation chaotique

Niché au pied de l’Himalaya, le Népal a été frappé samedi 25 avril par un puissant séisme d’une magnitude de 7,8 sur l’échelle de Richter (qui en compte 9), suivi d’une cinquantaine de répliques dont deux de magnitudes de 6,6 et 6,7. Alors que les secousses se poursuivaient ce mardi matin, le Ministère népalais de l’Intérieur faisait état d’un bilan de plus de 5000 morts et quelque 10000 blessés. Une estimation approximative qui risque fort de s’alourdir avec la progression des recherches. Plusieurs édifices historiques de Katmandou (la capitale), classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, ont été sévèrement endommagés à l’instar du Temple Trailokya Mohan Narayan, du Temple Maju Deval, de la Maison du Kumari ou encore de la célèbre Tour de Dharahara (photo), réduite en poussières. Un coup très dur pour le Népal, dont l’économie repose en grande partie sur le tourisme.

Check Also

delta-emirates-open sky

Delta Air Lines quitte Dubaï

La polémique entre les compagnies américaines et celles du Golfe vient de connaître un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *