Dernières nouvelles
eni se retire de libye

ENI se retire de Libye

En raison du chaos qui règne en Libye, la compagnie pétrolière ENI a décidé de rapatrier son personnel italien.

Suite à la recrudescence des actes terroristes en Libye, ces derniers mois, ENI (Ente nazionale idrocarburi) a rapatrié l’ensemble de ses employés italiens. L’attentat contre l’Hôtel Corinthia, la décapitation de 21 Egyptiens coptes, l’hostilité récurrente envers les ressortissants italiens et la fermeture récente de l’Ambassade d’Italie à Tripoli sont autant d’éléments qui ont pesé dans cette décision. Outre le souci d’éviter l’enlèvement ou l’assassinat de ses expatriés, le Groupe italien estime que sa stratégie de repli pourrait atténuer les menaces qui visent ses installations. Si la situation venait à se dégrader d’avantage, ENI pourrait envisager l’arrêt total de ses activités. En attendant, celles-ci se poursuivent sous la responsabilité de ses agents libyens.

ENI premier producteur en Libye

Présent en Libye depuis 1959, ENI est le premier producteur étranger d’hydrocarbures dans le pays. Le groupe exploite des gisements onshore dans différentes régions, trois plateformes offshore – avec des réserves flottantes – et gère plusieurs milliers de kilomètres de pipelines. Il est également associé, à parts égales, avec la Compagnie nationale pétrolière de Libye (NOC) dans le complexe gazier Millitah Oil and Gas qui alimente l’Italie en gaz, via le gazoduc sous-marin Greenstream – reliant le terminal de Mellitah à celui de Gela en Sicile, sur une distance de 540 kilomètres. Avant la chute de Mouammar Kadhafi, la production d’ENI en Libye plafonnait à 280 000 barils par jour, alors que depuis elle oscille entre 50 000 et 100 000 b/j selon la conjoncture sécuritaire. Même tendance à la baisse pour l’ensemble de la production libyenne qui a chuté de 1,4 million à moins de 200 000 b/j. Le prolongement du conflit libyen, conjugué à la baisse drastique des cours pétroliers, risque d’impacter de manière sévère et durable la santé financière du Groupe ENI.

Check Also

delta-emirates-open sky

Delta Air Lines quitte Dubaï

La polémique entre les compagnies américaines et celles du Golfe vient de connaître un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *