Dernières nouvelles
Panama-Dubai Boeing 777-200-LR Emirates

Emirates lance Dubai-Panama

Pour sa première destination vers l’Amérique centrale, Emirates prévoit une liaison directe entre Dubai et Panama City qui sera le vol le plus long au monde.

A partir du 1er février 2016, Emirates proposera un vol quotidien entre Dubai et Panama City. Cette destination sera opérée des Boeing 777-200-LR, surnommés Worldliner en raison de leur grande autonomie. Ces ultra long-courriers accueilleront 266 passagers, avec une configuration de 8 sièges en Première, 42 en Business et 216 en Classe économique. Le vol Emirates EK251 partira de Dubai à 8h05 pour atterrir à l’aéroport international Tocumen de Panama City à 16h40. Quant au vol retour, EK252, il décollera du même aéroport à 22h10 pour rallier Dubai à 22h55 le lendemain. Peu rentable économiquement, ce vol est avant tout une question de prestige pour la compagnie aérienne de Dubai qui s’offre un nouveau coup de pub.

Le vol le plus long

Le Dubai-Panama qui devrait effectuer un trajet sans escale de 13 821 km en 17 heures et 35 minutes, se hisse en tête des vols commerciaux les plus longs en termes de distance et de durée, devant le Dallas-Sydney opéré par la compagnie australienne Qantas, sur 13804 km en 16 heures et 55 mn. Dans le top 10 du classement des vols les plus longs au monde, établi par le World Economic Forum, Emirates occupe les 1er, 5ème, 7ème et 10ème rangs avec respectivement les liaisons Dubai-Panama City, Dubai-Los Angeles, Dubai-Houston et Dubai-San Francisco.

The 10 longest non-stop commercial flights

Une ascension fulgurante

Première compagnie du Moyen-Orient, Emirates dessert quelque 147 destinations dans le monde avec une flotte de 235 avions. Pour l’exercice financier 2014/2015, elle affiche une hausse de 40% de son bénéfice annuel, à 1,5 milliard de dollars, dû à la baisse du prix du carburant et à une progression du nombre de passagers de 11%, soit 49,3 millions de personnes transportées. Reconnue pour la qualité de ses services, avec 400 distinctions reçues en 20 ans, Emirates ne compte pas rester en si bon chemin. Pour atteindre son objectif de 70 millions de passagers à l’horizon 2020, la compagnie de Dubai recrute à tour de bras et ne cesse de renforcer sa flotte. Son carnet de commande compte à ce jour 274 appareils, pour un montant estimé à 135 milliards de dollars.

Check Also

delta-emirates-open sky

Delta Air Lines quitte Dubaï

La polémique entre les compagnies américaines et celles du Golfe vient de connaître un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *